Catégorie d’actions argentifères sprott

Nos spécialistes en investissement


  • Maria Smirnova
    Gestionnaire de portefeuille

Détails sur le Fonds

Statut du fonds Ouvert
Prix 10,00 $ la part
Distributions Dividendes ordinaires versés en décembre; dividendes sur les gains en capital versés en février; les distributions sont réinvesties automatiquement
Codes de Fonds

SPR 421 - FA (A)
SPR 422 - FR (A)
SPR 423 -  NL (F)

Date de lancement 2/28/2012
Type de titres offerts Actions d’une catégorie d’une société de placement à capital variable
Type de fonds Fonds de métaux précieux
Évaluations Quotidiennes
Rachats Quotidiennes
Placement initial minimal 1000 $ CA
Placement minimal subséquent 25 $ CA
Durée minimale du placement 20 jours (pénalité de 1,5 %)
Frais de gestion Jusqu’à 2,5 % (série A) Jusqu’à 1,5 % (série F)
Prime d'encouragement 10 % de l’excédent de son rendement sur l’indice MSCI ACWI Select Silver Miners Investable Market
Admissibilité aux REER/FRR Oui
Tolérance au risque Élevée

Objectifs de placement

Ce Fonds vise à procurer une croissance du capital à long terme en investissant principalement dans des titres de participation de sociétés engagées, directement ou indirectement, dans l’exploration, l’exploitation minière, la production ou la distribution d’argent. Le Fonds peut également investir dans l’argent physique et dans des certificats d’argent.

Prix par part

Rendements Chiffres mis à jour au décembre 30, 2016

CUM MOIS* CUM ANNÉE* 1 AN 3 ANS 5 ANS 10 ANS Depuis La Création
10,5 10,5 91,3 11,6 - - -8,4
*Le cumul du mois et le cumul annuel sont présentés à la date de calcul de la valeur liquidative la plus récente.

« TOUT CE QUI BRILLE EST OR a été rédigé au moment où l'or était considéré comme une relique dans les cercles financiers. Nous croyons que l'argent sera à cette décennie ce que l'or a été à la précédente. »
- Eric Sprott, Coup d'oeil sur les marchés, « Tout ce qui brille est argent », novembre 2010.

« Nous sommes d'avis que la demande d'argent à titre de placement est plusieurs fois plus élevée que les statistiques publiées… les arguments en faveur de l'argent physique sont tout à fait exceptionnels. »
- Eric Sprott, Coup d'oeil sur les marchés, « The Silver Lining », juin 2010.

 

Pourquoi nous estimons que les caractéristiques fondamentales de l'argent sont meilleures que jamais :

  • Tout au long de l'histoire de l'humanité, l'argent a servi de réserve de valeur monétaire, et en cette qualité, il jouit d'une demande croissante à des fins de placement en raison de la dépréciation de toutes les monnaies fiduciaires;
  • Actuellement, le ratio du prix de l'argent par rapport à celui de l'or est de 50:1; cependant, nous prévoyons un retour aux moyennes antérieures de 16:1;
  • La valeur de l'argent repose sur sa capacité de préserver sa valeur dans des conditions marquées par un taux d'intérêt réel négatif, l'intervention des gouvernements, une profonde incertitude économique et la vulnérabilité des institutions bancaires;
  • Les caractéristiques physiques uniques de l'argent, comme son excellente conductivité électrique et son efficacité éprouvée à titre d'antiseptique et de désinfectant, renchérissent sur l'attrait de ce métal pour des applications industrielles, électroniques et médicales;
  • L'offre des mines du monde ne s'est accrue que modérément au cours des dix dernières années, accusant ainsi un retard sur la croissance de la demande;
  • La Chine, qui était auparavant un important fournisseur d'argent au reste du monde, est maintenant un importateur net de ce métal.

Pourquoi investir dans la Catégorie d'actions argentifères Sprott? 

  • Les actions argentifères permettent de profiter de la hausse du prix du lingot d'argent par l'entremise de l'augmentation des marges de profit des producteurs en fonction d'un multiple de cet accroissement (par exemple, si l'argent augmente de 50 %, les profits pourraient en fait grimper de 100 %, puisque presque chaque dollar d'augmentation se reflètera dans les résultats nets). Un prix plus élevé pour l'argent encourage également les sociétés à faire plus d'exploration, ce qui se traduira par des profits supérieurs à l'avenir;
  • Nous considérons les actions argentifères comme des actions de croissance, dans un environnement où un nombre limité d'autres secteurs augmentent leurs bénéfices;
  • La Catégorie est le complément idéal aux lingots pour les investisseurs qui sont intéressés par l'argent; une exposition aux actions de même qu'aux lingots peut produire de meilleurs rendements ajustés selon le risque à long terme;
  • Elle permet de prendre part aux vastes occasions de placement de Sprott, lesquelles découlent de nos liens avec des centaines de sociétés de métaux précieux, et de notre présence à Toronto, la capitale mondiale du financement des sociétés minières;
  • Elle permet aux investisseurs de miser sur la diversité de l'expérience de Sprott : Sprott investit activement dans les actions des métaux précieux depuis le début des années 2000;
  • À titre de fonds de la Catégorie de société Sprott inc., la Catégorie permet l'échange à imposition reportée d'actions d'une catégorie à une autre.

Commentaire sur le marché du T4 

La Catégorie d’actions argentifères Sprott – série A (le « Fonds ») en a arraché pendant son année d’inauguration, le lingot d’argent ayant passé la majorité de cette période à faire marche arrière.

Pour que les actions argentifères entreprennent un mouvement haussier viable, elles ont besoin que le prix du lingot d’argent affiche des gains pendant plusieurs semaines. En 2012, il y avait une corrélation élevée entre le prix de l’argent et celui du lingot d’or, mais ce premier a atteint des crêtes et des creux plus prononcés en raison de sa plus petite taille, ce qui n’a rien d’étonnant. Pendant l’année, les métaux précieux se sont surtout négociés en fonction de l’opinion des investisseurs voulant que les programmes d’assouplissement quantitatif se poursuivent au cours des trimestres à venir. D’autres données économiques clés, qui viennent appuyer ou contrecarrer l’opinion du consensus concernant un taux d’inflation accru ou l’intensification de la production économique, ont eu une influence moindre.

Ce dont les manchettes font abstraction est le fait que la demande croissante de l’argent continue de dépasser la production minière mondiale. Les indicateurs clés dont nous avons parlé dans le passé, comme les ventes gonflées de pièces d’argent ou les rentrées de capitaux records dans les FIB adossés à des lingots et les fonds à capital fixe axés sur les lingots, laissent entrevoir un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande et justifient l’inclusion de l’argent dans les portefeuilles de placement. Si l’on estime que les perspectives à long terme de l’argent sont favorables, on peut justifier un placement dans des sociétés d’exploration et de production argentifères dont le cours des actions est susceptible de s’apprécier considérablement.

Par l’entremise de son portefeuille relativement concentré de 27 placements, dont les 10 principaux représentent environ 62 % de son actif, le Fonds offre une exposition diversifiée à des sociétés argentifères. Les sociétés à forte capitalisation, comme Silver Wheaton Corp., Coeur d’Alene Mines et First Majestic Silver, procurent une base solide au portefeuille, alors que celles à faible capitalisation visent à dégager une plus-value (alpha) pendant les périodes où le prix des lingots est à la hausse. Le Fonds détient les titres de six entreprises qui sont considérées comme des sociétés aurifères, mais qui tirent une partie importante de leur production de l’argent.

À notre avis, il n’y a aucun doute que la demande mondiale de l’argent continuera d’augmenter et de dépasser la production minière en 2013 et par la suite. Compte tenu du fait que les consommateurs achètent de l’argent à un rythme nettement supérieur à celui de l’or, nous estimons que les perspectives des actions de sociétés argentifères s’améliorent chaque semaine où le prix de l’argent demeure au sein de sa fourchette de 30 $ à 35 $, et que les investisseurs seront récompensés pour leur patience. 

Les taux de rendement indiqués pour les parts des Fonds sont fondés sur les rendements globaux annuels composés historiques qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des parts ou actions et du réinvestissement de l'ensemble des distributions ou dividendes, mais pas des frais de vente, de rachat, de distribution ou des frais facultatifs ou de l'impôt payables par le porteur de parts, lesquels auraient pour effet de réduire les rendements. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et les rendements passés ne se reproduisent pas nécessairement. La présente communication ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d'achat de parts des Fonds.